Arrow s1

Plan du site

Cg mecaquant 00 chapeau 1

Ma première rencontre avec le monde quantique remonte au temps... de ma terminale, à l'époque Mathématiques élémentaires (ou Math. élem.). Rencontre dans le cours de sciences physiques, mais également dans celui de philosophie, mon professeur étant un grand admirateur des sciences dites contemporaines. Un enseignant capable de porter des esprits scientifiques vers la réflexion et le questionnement.

J'ai donc entendu parler de Max Planck, de sa théorie des quanta et utilisé fort modestement sa constante h. J'apprendrai plus tard, muni d'un bagage mathématique plus conséquent, pourquoi cette constante devait être barrée (\(\hbar\)), c'est-à-dire normalisée par rapport à \(2\pi\), cet incontournable irrationnel. Ainsi additionnés aux balbutiements de la mécanique ondulatoire de Louis de Broglie, vinrent ceux de la mécanique quantique.

Tout ceci, dans la foulée des premiers éléments de la théorie de la relativité. L'histoire des jumeaux de Langevin, l'un d'entre eux étant devenu, malgré lui, plus âgé que l'autre faute d'être resté sur Terre tandis que l'autre y revenait après avoir fait un petit tour dans l'espace, mais à très grande vitesse. Comme quoi les voyages gardent la jeunesse, à défaut de la former.

Oubliant l'attraction philosophique, la réponse à toutes ces questions n'arrivera qu'à l'université : les fruits d'une formation en mathématiques et d'un effort d'abstraction.

J'avais néanmoins retenu la proposition suivante, à notre portée :

La mécanique quantique est la description du comportement de la matière et de la lumière dans tous leurs détails et en particulier de tout ce qui se passe à l'échelle atomique. À très petite échelle, les choses ne se comportent en rien comme ce dont on a en expérience directe, ce que le principe d'incertitude de Heisenberg illustre parfaitement.

Les choses ne se comportent pas comme des ondes. Elles ne se comportent pas comme des particules. Elles ne se comportent pas comme des nuages ni comme des boules de billard. Elles ne se comportent pas non plus comme des points sur une corde. Mais alors, éh bien, le comportement quantique des objets atomiques (électrons, protons, neutrons, photons etc.) est le même pour tous. Ce sont tous des ondes – particules. Un mariage de raison à défaut d'amour.

↑ Haut